Le Parc National des Ecrins Imprimer

Vallouise / Dome

 

 Le Parc national des Écrins est le plus grand parc national français. Il est situé dans les Alpes, couvrant une grande partie du massif des Écrins.

Le territoire du parc national des Écrins (91 800 hectares), créé en 1973, s'étend entre les villes de Grenoble, Gap et Briançon. Il est délimité par les vallées de la Romanche, la Guisane, la Durance et le Drac.

 

Vue de la Vallouise depuis TournouxLe parc compte une centaine de sommets à plus de 3000 mètres et une quarantaine de glaciers (couvrant environ 17 000 hectares).

Il possède 740 km de sentiers entretenus et balisés et une trentaine de refuges.

Il contient de nombreux sommets dont l'ascension est restée célèbre, de la Meije se dressant à 3 983 m d'altitude, au-dessus du village de La Grave au Pelvoux (3 946 m d'altitude, longtemps considéré - à tort - comme point culminant du massif) en passant par la barre des Écrins, point culminant du Parc à 4 102 m d'altitude.

 

Le Glacier Blanc en Aout 2013

De nombreuses espèces sont présentes dans le parc, comme par exemple :

- chamois (12 000 environ)
- bouquetin (600 individus répartis en 3 populations)
- marmotte
- hermine
- écureuil
- renard
- loup (de passage)
- lynx (de passage)
- vipère aspic


Les oiseaux ne sont pas en reste, avec l'aigle royal (37 couples recensés), le gypaète barbu (non nicheur), le faucon pélerin, le hibou grand-duc, les chouettes de Tengmalm et chevêchette, le tétras lyre ou le lagopède alpin.

1 800 espèces végétales, ce chiffre donne une idée de la diversité de la flore. Les pins et mélèzes sont très fréquents sur les versants, quant aux plantes on peut citer les chardons bleus des Alpes, edelweiss et génépi